Défiscalisation

Défiscalisation : les changements pour 2018 (Sofica, FCPI/FIP, FIP Corse, Fip Outre-mer, SCPI Pinel…)

Défiscalisation les changements

Il existe plusieurs solutions permettant de réduire le montant de son impôt sur le revenu grâce à des dispositifs légaux (placements, investissement immobilier). En 2018, la fiscalité des FIP Corse ou FIP Outre-mer ou FCPI connaît des changements. Le point dans cet article.

Défiscalisation

L’ISF a été remplacé par l’IFI

Emmanuel Macron, le président de la République avait mentionné durant sa campagne présidentielle qu’il ambitionne de changer (améliorer) la fiscalité française. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de remplacer l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) par l’IFI (impôt sur la fortune immobilière) et d’instaurer le prélèvement forfaitaire unique (PFU) ou « Flat tax » au début de cette année.

Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Après la mise en place de cette nouvelle réforme, l’impôt sur le revenu (IR) sera déduit chaque mois du revenu salarial ou de la pension de retraite du contribuable.

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, les avantages fiscaux sont toujours là. En effet, les contribuables concernés percevront les réductions d’impôt sous la forme d’un crédit d’impôt en septembre 2019.

Des mesures qui visent le Perp et le contrat Madelin

La nouvelle loi de finances de 2017 prévoit que la somme des versements ou des primes déductibles de revenus nets globaux réalisés sur un Perp doit être semblable aux cotisations versées en 2018 et 2019.

Étant donné que 2018 est une année blanche sans impôt, les détenteurs de ce contrat de retraite pourront déduire les fonds investis de leurs revenus taxables, mais l’avantage fiscal ne sera plus au rendez-vous. Pour bénéficier des avantages fiscaux du Perp en 2019, l’épargnant doit maintenir en 2018 le niveau de versement de 2017.

Concernant le contrat Madelin, il est conseillé de continuer les versements réalistes pendant les trois années précédentes pour éviter de générer un revenu exceptionnel imposable, réduire le montant des cotisations ne fera qu’empirer la situation. Techniquement, l’adhérent doit verser une prime annuelle de 4,17 % du PASS (1656,82 € en 2018).

Investissement dans des FIP Corse ou FIP Outre-mer ou FCPI : risque de blocage des fonds

Il est possible de réduire son impôt sur le revenu de manière ponctuelle en investissant dans des FIP (fonds d’investissement de proximité) ou dans des FCPI (fonds communs de placement dans l’immobilier).

INVESTISSEMENT DANS DES FIP

Le taux de réduction d’impôt est fixé à 18 % du capital investi dans la limite d’un investissement maximal de 12 000 € pour un célibataire et 24 000 € pour un couple lié par une imposition commune, ce qui donne une réduction d’impôt de 2 160 ou 4 320 €.

Investir dans un FIP Corse permet d’ailleurs de bénéficier d’une réduction d’impôt de 38 % du montant investi avec un plafond d’investissement de 4 560 € pour une personne seule et 9 120 € pour un couple. Quoi qu’il en soit, les fonds placés dans les FCPI et les FIP ne peuvent être débloqués qu’après une période de 8 à 10 ans.

Prolongation du dispositif de réduction d’impôt sur le revenu Sofica

Une réduction d’impôt de 48 % sur le revenu est accordée aux contribuables ayant misé sur des sociétés de financement d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles (SOFICA) avec un plafond d’investissement annuel de 18 000 €. Techniquement, cela permet de bénéficier d’une réduction d’impôt maximale de 5 400 €.

Pour profiter de cette réduction d’impôt intéressante, il est important d’investir au moins 10 % de leurs actifs dans le capital de sociétés de production de film français ou dans l’exportation d’œuvres audiovisuelles françaises pour une diffusion internationale. À noter que ce dispositif a été prolongé de trois ans (il prend fin le 31 décembre 2020) alors qu’il était supposé arriver à échéance l’an dernier.